Bourgogne-Franche-Comté
Viridiana Mage-Nault
Fondatrice de la Brasserie Lady Mousse, La-Charité-sur-Loire

Il faut savoir créer ou saisir les opportunités de business en fréquentant le réseau

Portrait complet de Viridiana Mage-Nault

  Bourgogne-Franche-Comté
Viridiana Mage-Nault
Fondatrice de la Brasserie Lady MousseLa-Charité-sur-Loire

Il faut savoir créer ou saisir les opportunités de business en fréquentant le réseau

Viridiana Mage-Nault : « J’ai besoin de sens et de liberté pour agir. »

 

La Loire et les terres de Sancerre sont à peine à une dizaine de kilomètres. C’est sur des terres viticoles renommées que Lady Mousse, alias Viridiana Mage-Nault, a décidé d’installer sa brasserie. Forte de son esprit libre, de sa solide formation en agro-alimentaire et de son intuition, Viridiana élabore des bières artisanales « qui font sortir la Nièvre de son anonymat », selon ses propres mots. Découvrez le parcours d’une jeune femme passionnée, investie, mais qui ne se met pas la pression.

 

 

De la logistique à un retour à la terre

 

Viridiana a grandi dans les Yvelines. Passionnée par l’environnement et l’humain, elle intègre une classe préparatoire en biologie, puis suit la filière agro-alimentaire. Elle prend une option malterie brasserie.

Nous sommes en 2004 et on conseille alors aux élèves de ne pas suivre cette piste, car elle n’a pas le vent en poupe : à l’époque, la consommation de bière est en baisse ! Viridiana se souvient de son choix :

 

Je voulais trouver du travail rapidement. Je me suis donc dirigée vers une spécialité plus générique : la logistique. J’ai fait le choix de la sécurité.

 

Pendant près de 5 ans, elle travaille de jour comme de nuit pour un grand groupe d’entrepôts frigorifiques : « Je supervisais l’implantation d’un logiciel sur plusieurs sites. Je mettais de l’huile dans les rouages entre informaticiens, managers et le terrain. Puis, j’ai géré une plateforme de nuit, pendant deux ans. C’était une sacrée expérience. »

C’est en 2008 qu’elle quitte la Lorraine pour la Nièvre : son mari reprend la ferme de ses parents. Durant un peu plus de deux ans, la toute fraîche Nivernaise va au contact des agriculteurs et agricultrices locaux, en travaillant à la Direction départementale du territoire (DDT) :

 

J’ai rencontré des gens formidables. C’était une chance de s’ancrer sur le territoire. Je renouais avec mon goût pour les produits de la terre.

 

Donner du sens à son travail

 

Quand son contrat à la DDT s’arrête, Viridiana cherche sa place. Après un emploi en banque qui ne correspond pas à ses valeurs, la future brasseuse devient coordinatrice de formation. À nouveau, elle s’épanouit comme facilitatrice et met sa bienveillance au service des autres. Mais, son travail devient trop administratif ; la jeune femme aboutit à un burn-out. Elle explique sa prise de conscience :

 

J’ai compris que j’avais une valeur Liberté très forte. Je m’adapte très facilement. Mais, si mon métier ne m’apporte ni sens, ni liberté d’agir, ça ne peut pas fonctionner !

 

C’est en 2016, un an après la naissance de ses jumeaux, qu’elle décide de suivre un coaching de reconversion. Les premières idées de reprise d’exploitation agricole ou viticole pointent leur nez. Un reportage sur une brasserie en 2017 sera le déclic.

En décembre, elle participe à un atelier de brassage. L’intuition de la Nivernaise est la bonne : après avoir quitté son emploi en mars 2019 et suivi une formation brassicole en juin, Viridiana se sent enfin à sa place. Elle obtient l’accord de la banque pour ses investissements, en décembre.

 

C’est en mars 2020 qu’elle crée Lady Mousse

 

Je voulais mettre en valeur mon territoire, à ma façon. Quand j’ai compris que ce serait avec la brasserie, j’ai œuvré pour tout mettre en place. C’est l’ADN de Lady Mousse.

 

Dans sa volonté de valoriser sa région d’adoption, le Berry nivernais, chaque bière correspond à une localité : Cosne, La-Charité-sur-Loire, Nevers, c’est un véritable guide touristique pour qui ne connaît pas la Nièvre !

 

Les opportunités de business grâce au réseau

 

Durant la création de sa brasserie, Viridiana découvre le réseau Femmes des Territoires sur Facebook. Nous sommes en mars 2020, l’heure d’un premier confinement dont tout le monde se souvient. C’est à ce moment que Mirabelle Rosant crée la coordination Femmes des Territoires de La-Charité-sur-Loire. La brasseuse s’enthousiasme quand on lui demande ce que le réseau lui apporte :

 

Avec Femmes des Territoires, je me suis tout de suite sentie moins seule. Côtoyer d’autres femmes dans la même situation, ça aide. On se rend compte qu’on vit toutes plus ou moins les mêmes choses. Pouvoir partager cela, c’est un soutien moral non négligeable.

 

En bonne cheffe d’entreprise, Viridiana n’oublie pas la dimension business :

 

« Il faut savoir créer ou saisir les opportunités de business en fréquentant le réseau.

J’ai créé de super connexions avec Mirabelle qui gère une agence d’organisation de mariage et France Martin qui fait partie d’une association qui gère un château local. Cela m’a ouvert les portes des marchés locaux. Ça tombe bien : j’adore ma région et je tiens à la sortir de son anonymat ! »

 


Contacter et suivre Viridiana Mage-Nault

Mail : contact@ladymousse.fr
Téléphone : 06 62 77 39 07

Un portrait rédigé par Delphine Bataille
Photo-Femmes-Des-Territoires-
Révélez l’entrepreneure qui est en vous !
Je m'inscris

Découvrir d'autres portraits

 Normandie

Laure Hamel

Co-fondatrice du Fabalab

Rouen

Et si tout était possible, de quoi aurais-je envie ?

 Ile-de-France

Oriane Sentis

Fondatrice de SMARTVRAC

Paris

On vit des moments très forts, très intenses que l’on n’aurait sûrement pas vécu dans un job « ordinaire »

 Ile-de-France

Wassilati Mbae

Fondatrice de USURI

Massy Palaiseau

L’entrepreneuriat au féminin n’est pas un jeu de mots, ça existe ! Il est temps que les femmes s’imposent actrices de l’humanité

 Normandie

Laure Hamel

Co-fondatrice du Fabalab

Rouen

Et si tout était possible, de quoi aurais-je envie ?

Voir ce portrait
 Ile-de-France

Oriane Sentis

Fondatrice de SMARTVRAC

Paris

On vit des moments très forts, très intenses que l’on n’aurait sûrement pas vécu dans un job « ordinaire »

Voir ce portrait
 Ile-de-France

Wassilati Mbae

Fondatrice de USURI

Massy Palaiseau

L’entrepreneuriat au féminin n’est pas un jeu de mots, ça existe ! Il est temps que les femmes s’imposent actrices de l’humanité

Voir ce portrait
Photo-Femmes-Des-Territoires-
Révélez l’entrepreneure qui est en vous !
Je m'inscris