Grand Est
Marie-Claire Luet
Fondatrice de Haiku creation, Strasbourg

Soyez persévérantes, car c’est un parcours long et sinueux, mais qui vaut le coup !

Portrait complet de Marie-Claire Luet

  Grand Est
Marie-Claire Luet
Fondatrice de Haiku creationStrasbourg

Soyez persévérantes, car c’est un parcours long et sinueux, mais qui vaut le coup !

Des ateliers créatifs et des créations artisanales d’inspiration japonaise avec Marie-Claire Luet d’Haïku Création

 

Créative et passionnée, Marie-Claire Luet a voulu allier sa passion pour les arts créatifs et la culture japonaise.

Avec Haïku Création, elle partage ses compétences en proposant des ateliers créatifs et des cours de couture personnalisés dans son atelier-boutique à Strasbourg.

Elle invite ses client·e·s au voyage et à se connecter à l’instant présent dans un cadre inspirant qui procure bien-être et douceur.

 

Comment as-tu eu l’idée de créer Haïku Création ?

 

Dès le bac, je savais que je voulais exercer un métier manuel. J’ai d’ailleurs toujours nourri ma passion pour les activités créatives. Pourtant, elle a sommeillé pendant plusieurs années !

Je ne me suis pas autorisée à m’écouter pour diverses raisons. Jusqu’en 2021, j’étais salariée dans le privé et dans l’administration. Le cadre rigide de cette vie professionnelle ne me convenait plus. Je me sentais en décalage et ma part de créativité était étouffée.

En effet, je suis porteuse de handicaps invisibles et j’ai eu envie de prouver qu’ils pouvaient être une force. J’ai donc construit mon avenir professionnel et mon activité en les créant à mon image et en y apportant du sens.

 

Tu as réussi à relever un défi de taille en créant ton entreprise ! Comment s’est passée cette transition ?

 

J’ai tout d’abord fait un bilan de compétences et j’ai été accompagnée par l’agence Tempo et la BGE. Ce travail d’introspection m’a amenée au constat suivant : je voulais donner plus de place à la création dans mon quotidien professionnel.

Je pouvais m’appuyer sur mes compétences de base en comptabilité, gestion et organisation, mais j’ai souhaité suivre une formation de couturière retoucheuse. Mon plus grand défi a été de trouver un espace épanouissant qui me permette un équilibre entre ma vie professionnelle, ma vie personnelle.

Mon projet a mûri et j’ai lancé mon activité dans un studio de jardin chez moi. Cet espace est totalement conçu et aménagé pour accueillir dans un cadre apaisant.

 

Que proposes-tu aujourd’hui dans ton atelier-boutique à Strasbourg ?

 

Depuis février 2023, je reconnecte mes client·e·s à l’ici et maintenant pour leur permettre de s’échapper du tumulte quotidien en faisant naître leurs propres créations.
J’ai créé mon local cosy et inspirant qui se trouve dans un écrin de verdure et qui invite à la reconnexion à soi.

Pour cela je leur propose des ateliers créatifs de couture, d’origami, de broderie, de reliure japonaise et des ateliers personnalisés. Je leur propose également des créations d’inspiration japonaise : objets décoratifs et accessoires de mode.

J’aime prendre le temps d’accompagner mes client·e·s dans la joie avec simplicité et authenticité.

 

Pourquoi avoir choisi le nom Haïku Création pour ton entreprise ?

 

Un haïku est un petit poème japonais en 3 vers qui cherche à capter l’instant présent et à déclencher une émotion.

Les haïkus m’ont accompagnée tout au long de ma démarche de reconversion et de création d’entreprise.

Cette philosophie de vie japonaise m’aide à me connecter à l’instant. Ce nom pour mon entreprise était donc une évidence !

 

 

Qu’est-ce qui te fait vibrer chaque jour dans ton activité professionnelle ?

 

 

J’adore voir l’émerveillement dans les yeux des personnes qui viennent en atelier !

Je leur offre la possibilité de vivre une expérience qui les rapproche d’elles-mêmes. C’est une véritable bulle de bien-être empreinte d’harmonie, de beauté et de douceur !

J’aime également être dans le processus de création. Je puise mon inspiration dans la nature et la vie de tous les jours, tout en portant une attention particulière au choix des matières, à l’harmonie des couleurs et des formes.

 

 

Parlons maintenant entrepreneuriat. Comment t’es-tu entourée quand tu t’es lancée ?

 

J’ai eu la chance d’être très bien entourée en amont de mon projet de création d’entreprise et dans les 6 mois qui ont suivi. Les différents acteurs se sont passé le relai pour baliser mon parcours. L’agence Tempo m’a parlé d’un Créalab (groupe d’entrepreneur·e·s) organisé par France Active Alsace.

J’ai pu participer à plusieurs rencontres. J’étais proactive et cela m’a permis de ne pas rester isolée.

On bénéficie des synergies, de l’émulation et du soutien des groupes et on fait de belles rencontres ! Cela m’aide beaucoup à avancer.

 

 

Quels sont les atouts de ton territoire en termes d’entrepreneuriat ?

 

La région Grand Est est une région très dynamique où les propositions d’accompagnement à l’entrepreneuriat et les réseaux professionnels sont nombreux.

Par ailleurs, il y a une vraie culture de l’artisanat et de l’entrepreneuriat en Alsace. Strasbourg est aussi une grande métropole où l’activité est concentrée et foisonnante.

En plus du Créalab, je suis intervenue en septembre 2023 lors d’un webinaire de la Région Grand Est sur la création d’entreprise afin de témoigner sur mon parcours et mon activité.

 

Quelles difficultés rencontrent les entrepreneures sur ton territoire ?

 

D’après mon expérience, les difficultés rencontrées sont celles de tout entrepreneur·e qui cherche à se faire connaître : trouver les bons interlocuteurs pour prospecter, bien connaître sa cible et savoir communiquer efficacement.

Un accompagnement plus poussé au niveau de la communication de démarrage serait d’une grande aide.

Ne pas être seul·e, savoir s’entourer pour avoir un regard extérieur sur son activité et puiser des pistes de réflexion pour avancer.

 

Pourquoi as-tu choisi d’adhérer à Femmes des Territoires et que t’apporte notre réseau ?

 

J’ai rejoint Femmes des Territoires, car c’est un réseau qui soutient l’entrepreneuriat des femmes.

C’est dommage que le monde du travail actuel soit pensé en grande partie par des hommes parfois très éloignés des contraintes de la vie familiale. J’ai trouvé chez Femmes des Territoires un réseau structuré, dynamique et une plateforme très professionnelle. J’ai assisté à deux webinaires en ligne et une formation en présentiel.

Les conférences et les MOOC m’aident à structurer mon activité. Cela me permet de m’appuyer sur le parcours de femmes qui sont déjà passées par là et qui transmettent des conseils avisés afin d’éviter certains écueils. Même si les erreurs sont inévitables, face aux difficultés, je me rappelle la phrase de Nelson Mandela : « Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends ».

J’ai ainsi pu rencontrer de nombreuses femmes avec de beaux projets et j’y ai reçu un accueil très bienveillant. C’est un vrai soutien pour moi.

 

Que dirais-tu à celles qui plongent dans le grand bain de l’entrepreneuriat ?

 

Soyez persévérantes, car c’est un parcours long et sinueux, mais qui vaut le coup !

Cherchez ce qui vous fait vibrer et identifiez les compétences qui pourront vous aider à gérer toutes les facettes de votre entreprise.

Ne négligez pas la communication et questionnez-vous régulièrement sur votre positionnement et sur votre business pour vous adapter à votre cible.

Enfin, entourez-vous de personnes bienveillantes et professionnelles qui vous soutiendront dans votre aventure !

 


Contacter et suivre Marie-Claire Luet


Un portrait rédigé par Marie-Hélène Dos Santos
7
Révélez l’entrepreneure qui est en vous !
Je m'inscris

Découvrir d'autres portraits

 Grand Est

Hélène Mancinelli

Fondatrice de Als@ce Connect

HATTEN

Osez voir grand et loin !

 Hauts-de-France

Juliette Boyet

Fondatrice de Mes petites baigneuses

Laventie

C’est une belle aventure qui vaut la peine d’être vécue !

 Nouvelle-Aquitaine

Karine Larrue

Gestionnaire de patrimoine Karine Larrue

La Réole

J’ai la fibre pour entreprendre

 Grand Est

Hélène Mancinelli

Fondatrice de Als@ce Connect

HATTEN

Osez voir grand et loin !

Voir ce portrait
 Hauts-de-France

Juliette Boyet

Fondatrice de Mes petites baigneuses

Laventie

C’est une belle aventure qui vaut la peine d’être vécue !

Voir ce portrait
 Nouvelle-Aquitaine

Karine Larrue

Gestionnaire de patrimoine Karine Larrue

La Réole

J’ai la fibre pour entreprendre

Voir ce portrait
7
Révélez l’entrepreneure qui est en vous !
Je m'inscris