Pays-de-la-Loire
Manon Leboucher
Fondatrice de Aslined, Angers

Entourez-vous et n’hésitez pas à partager

Portrait complet de Manon Leboucher

  Pays-de-la-Loire
Manon Leboucher
Fondatrice de AslinedAngers

Entourez-vous et n’hésitez pas à partager

Manon Leboucher célèbre la mode et les créateur·rice·s indépendant·e·s avec Aslined, une marketplace de prêt-à-porter unique

 

Passionnée par la mode, la culture et l’art, Manon Leboucher a créé une marketplace de vêtements qui valorise des créateur·rice·s et des marques émergentes. Son objectif est d’offrir une expérience de shopping authentique tout en préservant l’éthique et la responsabilité environnementale des produits mis en vente. Entrepreneure engagée installée dans le Maine-et-Loire, Manon Leboucher vit cette expérience entrepreneuriale avec le soutien des institutions et associations de son territoire.

 

 

Comment avez-vous eu l’idée de créer Aslined ?

 

Je suis partie du constat suivant : j’avais du mal à trouver des vêtements originaux. Je cherchais des vêtements que je n’allais pas voir portés par tout le monde. Et je ne voulais plus acheter de vêtements chers, de mauvaise qualité et fabriqués dans des pays avec des conditions de travail douteuses.

J’avais envie de produits originaux, uniques et réalisés de manière responsable. J’ai trouvé ces créations sur Instagram, mais j’ai remarqué que ces jeunes créateur·rice·s indépendant·e·s avaient peu de visibilité. J’ai donc décidé de monter une plateforme où les créations et leurs designers seraient mis en lumière.

 

 

Quelles sont les valeurs qui vous tiennent à cœur quand vous choisissez les créateur·rice·s ?

 

Mon objectif est de proposer une alternative à la fast-fashion et de proposer un univers rassemblant la mode, l’art et la culture. Les créateur·rice·s que je choisis travaillent avec des matériaux upcyclés.

Ils réutilisent des chutes de tissus et des stocks dormants récupérés dans des entrepôts de marques de luxe. Certain·e·s utilisent aussi de la teinture naturelle. Ce sont donc des pièces de prêt-à-porter produites en quantité limitée, et pour certaines écoresponsables.

Aslined repose sur des valeurs qui sont fondamentales pour moi : l’éthique, la responsabilité environnementale, le respect, l’authenticité et la transparence. Je souhaite que chaque client·e se sente en confiance sur la plateforme et ose porter les vêtements de son choix qui lui plaisent et reflètent sa personnalité.

 

Qu’est-ce qui vous fait vibrer dans cette aventure entrepreneuriale ?

 

En devenant indépendante, je cherche à tester ma détermination et mon engagement. L’entrepreneuriat me permet d’aller au bout de mes idées. J’ai un besoin vital de vivre chaque journée différemment et de sortir de ma zone de confort. J’adore être au contact des créateur·rice·s de mode au quotidien. Monter un projet en partant de zéro est très exaltant !

 

 

 

Quelles difficultés avez-vous rencontrées depuis le lancement de ce projet ?

Se lancer seule sur ce genre de projet n’est pas simple. Il faut être sur tous les fronts ! Passer du business plan, au financement, à la recherche de prestataires puis de la prospection à la communication par le site web et les réseaux sociaux : cela nécessite une certaine polyvalence.

La solitude peut aussi être difficile à supporter.

J’ai traversé des périodes compliquées où je me suis sentie seule et bloquée face à tout ce que je devais accomplir : les montagnes russes entrepreneuriales !

 

 

Comment avez-vous réussi à surmonter ces difficultés ?

 

En m’entourant ! Je me suis faite accompagner par la BGE dans le cadre du « Parcours Entrepreneur » en individuel, puis en formation collective. Cela m’a sauvée ! J’ai bénéficié d’un accompagnement de 6 semaines avec d’autres porteur·euse·s de projets qui rencontraient les mêmes difficultés que moi.

Il y a eu une vraie synergie et cet effet de groupe m’a fait beaucoup de bien. Cela a été un vrai déclic. J’ai compris à ce moment-là que je ne pouvais plus rester seule dans mon coin et qu’il fallait que je me construise un réseau.

 

Quels sont les atouts du Maine-et-Loire en termes d’entrepreneuriat ?

 

C’est un territoire dynamique qui favorise l’entrepreneuriat. La BGE m’a donc accompagnée pour l’élaboration de mon business plan. La CCI du Maine-et-Loire et la MCTE 49 (Maisons de la Création et de la Transmission d’Entreprises) proposent également des formations.

Il existe aussi des aides financières de la Région Pays de la Loire. Sur Angers, les espaces de coworking se développent. Ils organisent des événements, ce qui permet de rompre la solitude et d’aller à la rencontre d’autres entrepreneur·e·s.

 

 

Que vous apporte votre participation à l’antenne de Femmes des Territoires d’Angers ?

 

Femmes des Territoires m’apporte beaucoup de soutien. Je me sens moins seule face à mes difficultés. En présentiel, je rencontre des entrepreneures d’exception avec qui j’aime beaucoup partager.

La plateforme en ligne propose aussi des webinaires sur différents sujets très utiles et intéressants. J’ai également eu la chance d’assister à l’Assemblée générale, un moment fort pour le réseau.

 

 

 

Qu’aimeriez-vous transmettre aux femmes qui se lancent dans l’entrepreneuriat ?

 

La principale difficulté, à mon avis, c’est la solitude. Même si vous êtes toutes issues de domaines d’activité différents, vous rencontrez des problématiques identiques.

Entourez-vous et n’hésitez pas à partager, à aller vers les autres et à assister à des événements. Les réseaux évitent de rester bloqué·e, d’où l’importance d’être bien entouré·e.

 

 

 

Un portrait réalisé avec le soutien de Bpifrance, la Région Pays de la Loire et le Préfet de la région Pays de la Loire


Contacter et suivre Manon Leboucher


Un portrait rédigé par Marie Hélène Dos Santos
7
Révélez l’entrepreneure qui est en vous !
Je m'inscris

Découvrir d'autres portraits

 Grand Est

Hélène Mancinelli

Fondatrice de Als@ce Connect

HATTEN

Osez voir grand et loin !

 Hauts-de-France

Juliette Boyet

Fondatrice de Mes petites baigneuses

Laventie

C’est une belle aventure qui vaut la peine d’être vécue !

 Nouvelle-Aquitaine

Karine Larrue

Gestionnaire de patrimoine Karine Larrue

La Réole

J’ai la fibre pour entreprendre

 Grand Est

Hélène Mancinelli

Fondatrice de Als@ce Connect

HATTEN

Osez voir grand et loin !

Voir ce portrait
 Hauts-de-France

Juliette Boyet

Fondatrice de Mes petites baigneuses

Laventie

C’est une belle aventure qui vaut la peine d’être vécue !

Voir ce portrait
 Nouvelle-Aquitaine

Karine Larrue

Gestionnaire de patrimoine Karine Larrue

La Réole

J’ai la fibre pour entreprendre

Voir ce portrait
7
Révélez l’entrepreneure qui est en vous !
Je m'inscris