Ile-de-France
Fanny Fanou
Fondatrice de Geominnov, Paris

Les réseaux sont des lieux de rencontre et d’échange indispensables !

Portrait complet de Fanny Fanou

  Ile-de-France
Fanny Fanou
Fondatrice de GeominnovParis

Les réseaux sont des lieux de rencontre et d’échange indispensables !

Fanny Fanou : une entrepreneure engagée pour la réduction des dépenses énergétiques

En 2021, Fanny Fanou se lance un challenge entrepreneurial. Passionnée par les bâtiments et leur préservation, elle décide de créer Geominnov, une entreprise à impact.

Son objectif : faciliter la transformation des bâtiments anciens en habitats écologiques tout en faisant des économies.

 

 

Comment est née l’idée de Geominnov ?

J’ai travaillé plusieurs années comme géomètre, topographe et télépilote de drone. Je connais donc bien la topographie de l’environnement et les implantations au niveau des infrastructures et des bâtiments. J’ai voulu développer un outil pour que l’on prenne conscience que tout est relié dans ce qui nous entoure.

Par exemple, quand il y a un incendie, les autres bâtiments à proximité sont aussi impactés.

 

Que développes-tu avec Geominnov ?

 

Geominnov est spécialisé dans la mesure et le suivi de la consommation énergétique des bâtiments. Pour cela, nous proposons « IMAGES IN TOIT » une solution numérique innovante.

Il s’agit d’une application qui génère des prévisions de classe énergétique selon les données saisies par les utilisateurs·rices. Cette application vise à contribuer à la réduction de l’impact environnemental en vous donnant des tips et des recommandations.

Pour faciliter l’efficacité énergétique des bâtiments et réduire les coûts énergétiques des logements, nous mettons aussi à disposition des professionnel·le·s de la rénovation une plateforme spécifique. Celle-ci leur permet d’avoir une liste de prospects déjà engagés ce qui facilite la signature de devis et le suivi.

 

Comment réussis-tu à t’imposer dans le domaine du bâtiment en tant que femme ?

 

C’est vrai que ce secteur d’activité est très masculin et j’ai dû faire mes preuves pour m’imposer quand je me suis lancée. J’ai montré que je maîtrisais mon domaine : j’ai développé tous mes process seule en amont en m’entourant d’expert·e et de mentors.

 

Tu as participé récemment au concours I.Code : qu’est-ce que t’a apporté ce concours ?

 

J’ai en effet participé au concours I.Code dont Femmes des Territoires est partenaire. En consultant leur compte Instagram, j’ai beaucoup apprécié le côté « no bullshit » de la marque sur la durabilité.

Dans le domaine de l’écologie, et notamment de la mode, on parle beaucoup de durabilité mais la réalité est souvent toute autre. Ce concours que j’ai remporté permet de faire rayonner mon projet entrepreneurial à impact au niveau national.

 

D’autres prix ont-ils récompensé ton projet ?

 

J’ai eu la chance d’être lauréate du Positive Green Award et du prix du Cercle des femmes du Grand Paris dans la catégorie Habitat et Environnement.

Cela m’a permis d’intégrer un incubateur de startup pour développer mon projet. Ces prix m’ont donné une belle impulsion !

 

Es-tu bien entourée aujourd’hui dans le développement de ton projet ?

 

Oui et c’est essentiel ! J’ai intégré les Jeunes Pousses du réseau Entreprendre et je viens de rentrer chez Station F, un incubateur parisien. J’ai aussi candidaté à la French Tech pour pouvoir obtenir des fonds et les injecter dans la Recherche et le Développement.

Ma solution est basique et je dois maintenant y apporter de l’innovation. Pour cela j’ai donc besoin de financements.

 

Qu’est-ce qui t’anime dans le fait d’entreprendre ?

 

J’aime donner du sens à ce que je fais chaque jour et que cela ait aussi du sens pour les autres. Comme j’adore les challenges, je cherche sans cesse à progresser et à rester fidèle à mes valeurs.

Mon objectif est de trouver une solution qui va rendre service aux autres. Ce qui m’anime c’est d’être active pour avoir les meilleures idées et les challenger.

 

Que t’apportent les réseaux d’entrepreneur·e·s dans ta vie professionnelle ?

 

Les réseaux sont des lieux de rencontre et d’échange indispensables pour rompre le sentiment de solitude. On a toutes des questions à se poser à chaque étape de notre projet entrepreneurial.

Les réseaux comme Femmes des Territoires permettent donc de continuer à se challenger et d’être entouré·e·s.

 

Que dirais-tu à celles qui sont sur le point de créer leur entreprise ?

 

Soyez curieuses et surtout lancez-vous !

N’hésitez pas à parler de votre projet autour de vous. C’est en parlant de votre projet que les gens vont vous challenger et que vous allez créer ou inventer quelque chose de vraiment utile pour vos client·s et répondre à leurs réels besoins.


Contacter et suivre Fanny Fanou


Un portrait rédigé par Marie-Hélène Dos Santos
7
Révélez l’entrepreneure qui est en vous !
Je m'inscris

Découvrir d'autres portraits

 Grand Est

Hélène Mancinelli

Fondatrice de Als@ce Connect

HATTEN

Osez voir grand et loin !

 Hauts-de-France

Juliette Boyet

Fondatrice de Mes petites baigneuses

Laventie

C’est une belle aventure qui vaut la peine d’être vécue !

 Nouvelle-Aquitaine

Karine Larrue

Gestionnaire de patrimoine Karine Larrue

La Réole

J’ai la fibre pour entreprendre

 Grand Est

Hélène Mancinelli

Fondatrice de Als@ce Connect

HATTEN

Osez voir grand et loin !

Voir ce portrait
 Hauts-de-France

Juliette Boyet

Fondatrice de Mes petites baigneuses

Laventie

C’est une belle aventure qui vaut la peine d’être vécue !

Voir ce portrait
 Nouvelle-Aquitaine

Karine Larrue

Gestionnaire de patrimoine Karine Larrue

La Réole

J’ai la fibre pour entreprendre

Voir ce portrait
7
Révélez l’entrepreneure qui est en vous !
Je m'inscris