Occitanie
Amale Bai Iche
Fondatrice AB Coaching, Mende

Je suis coach, j’ai toujours été coach et je serai toujours coach !

Portrait complet de Amale Bai Iche

  Occitanie
Amale Bai Iche
Fondatrice AB CoachingMende

Je suis coach, j’ai toujours été coach et je serai toujours coach !

Amale Bai Iche, la passion comme moteur !

L’entrepreneuriat n’était pas vraiment au programme pour Amale Bai Iche, ancienne sportive professionnelle de 36 ans. Au cours de ce qu’elle nomme sa « première vie », elle pratique la gymnastique à haut niveau, puis se tourne par hasard vers le volley en tant qu’entraîneuse. Il y a 4 ans, à l’âge de 32 ans, un accident lui vaut un licenciement pour inaptitude de poste et une reconversion professionnelle inévitable. « Ça s’est imposé à moi. Quand on a fait du sport toute sa vie, c’est un peu violent », confie-t-elle dans un souffle.

La convalescence d’Amale est un moment d’introspection intense. Avec du soutien, elle reprend confiance en elle et, petit à petit, elle retrouve sa voie : « j’ai réalisé que le plus important pour moi était d’accompagner les gens vers leur objectif ».
Amale suit alors une formation de coach professionnel et ressort diplômée de l’Institut de Coaching International de Genève.

 

« Je suis coach, j’ai toujours été coach et je serai toujours coach ! »

C’est dans cette optique qu’Amale fonde AB coaching il y a un an et demi, basée à Mende en Lozère. Le principe ? De la préparation mentale pour les sportifs et les dirigeants d’entreprise, en coaching individuel et en coaching d’équipe. L’objectif : « Renforcer la cohésion, développer le plein potentiel de chaque collaborateur pour une entreprise performante et productive ».

Amale soutient et conseille ses clients aussi bien sur le plan professionnel que personnel : « Dans le monde de l’entreprise on parle d’objectifs, de performance, d’équilibre de vie, mais on n’est pas forcément armé ou accompagné pour ça », remarque-t-elle.

Amale ne vit pas encore d’AB coaching à 100 %, mais elle est très optimiste pour la suite des événements. En revanche, tous ses revenus proviennent du coaching car elle occupe un autre poste de conseil en tant que consultante en évolution professionnelle pour des demandeurs d’emploi, à travers du coaching et des ateliers collectifs. Cela lui permet de développer AB coaching en parallèle. 

Amale a débuté sa carrière de coach mentale en se focalisant sur les sportifs, dans une volonté de garder un pied dans ce monde, puis elle s’est ouverte aux chefs d’entreprise. Conseiller les gens est presque une seconde nature chez elle, et une valeur humaine importante à ses yeux : « Inconsciemment, je l’ai toujours fait, j’aime aider les gens à devenir la meilleure version d’eux-mêmes, à libérer tout leur potentiel », explique-t-elle.

Et depuis le mois d’août, Amale tient un rôle supplémentaire, celui de coordinatrice de Femmes des Territoires en Lozère. Au quotidien, elle concilie ses trois activités grâce à une bonne organisation, qui l’oblige à prioriser certaines choses tout en jonglant avec les séquelles de son accident : « Je ne suis pas minutée, mais pas loin ! » s’esclaffe-t-elle. Mais comme Amale le formule, « quand on fait les choses par passion, la motivation arrive toute seule ».

Tout faire pour rassembler et encourager les Lozériennes

Amale découvre Femmes des Territoires lors de la création d’AB coaching, au cours d’une réunion de l’association. Ce moment correspond à une période où elle réalise que beaucoup de femmes en Lozère se lancent dans l’entrepreneuriat ou travaillent pour le territoire. Lorsqu’elle se voit proposer le rôle de coordinatrice, Amale l’endosse sans hésiter, convaincue des bénéfices de Femmes des Territoires pour la Lozère : « ça correspondait bien à mes valeurs, c’était important pour moi et surtout dans mon petit département ! C’est le fait d’impulser une dynamique qui m’intéresse le plus », explique-t-elle.

Au moment où Femmes des Territoires débute en Lozère, le second confinement vient freiner son action dans le département : « Nous n’avons pu faire que du distanciel pour le moment », précise Amale. Mais cela ne la décourage pas, elle anime malgré tout les premières « rencontres digitales » de l’association, ainsi qu’un atelier de co-développement et encourage les Lozériennes à organiser leurs propres ateliers pour partager leurs compétences.

« Nous voulons mener une action pour nous faire connaître, faire connaître les membres, s’entraider et soutenir les entreprises locales », appuie Amale. C’est dans cet objectif que s’est ouvert un partenariat avec la Lozère Nouvelle au mois de décembre, grâce à une journaliste membre de Femmes des Territoires dans la région. « Nous avons fait un calendrier de l’avent et un jeu concours sur Instagram où nous présentions chaque jour une femme et son activité. Nous ajoutions une pensée positive du jour, et quelque chose à gagner », décrit Amale. Avec son dynamisme et sa passion, la coach compte bien réaliser ce qu’elle considère comme la mission de Femmes des Territoires en Lozère, « propulser le territoire et ses belles entreprises au féminin ».


Contacter et suivre Amale Bai Iche

Mail : abcoachingforyou@gmail.com
Téléphone : 06 89 64 54 57

Un portrait rédigé par Anne Brivet
Photo-Femmes-Des-Territoires-
Révélez l’entrepreneure qui est en vous !
Je m'inscris

Découvrir d'autres témoignages

 Ile-de-France

Stéphanie Gicquel

Marraine Femmes des Territoires 2021 Athlète de haut niveau membre de l'équipe de France, Exploratrice, Auteure, Speaker

Paris

L’accomplissement ressenti est à la hauteur des obstacles surmontés

 Ile-de-France

Emmanuelle Weber

Sophrologue Emmanuelle Weber

Emerainville

Devenir entrepreneure, c’est, pour moi, s’ouvrir à la créativité, aux champs des possibles.

 Bourgogne-Franche-Comté

Noémie GUERRIN et Estelle HUARD

Fondatrices de NŒS

Chevigny Saint Sauveur

Entreprendre en 2019, c’est s’offrir une tribune pour défendre ses valeurs

 Ile-de-France

Stéphanie Gicquel

Marraine Femmes des Territoires 2021 Athlète de haut niveau membre de l'équipe de France, Exploratrice, Auteure, Speaker

Paris

L’accomplissement ressenti est à la hauteur des obstacles surmontés

Voir ce témoignage
 Ile-de-France

Emmanuelle Weber

Sophrologue Emmanuelle Weber

Emerainville

Devenir entrepreneure, c’est, pour moi, s’ouvrir à la créativité, aux champs des possibles.

Voir ce témoignage
 Bourgogne-Franche-Comté

Noémie GUERRIN et Estelle HUARD

Fondatrices de NŒS

Chevigny Saint Sauveur

Entreprendre en 2019, c’est s’offrir une tribune pour défendre ses valeurs

Voir ce témoignage
Photo-Femmes-Des-Territoires-
Révélez l’entrepreneure qui est en vous !
Je m'inscris